Mini-chronique et news : Le Pays des contes tome 2 et 3

Coucou à tous, je reviens pour quelques temps en vous faisant une mini-chronique sur le second tome de la série désormais connue : « Le Pays des contes » de Chris Colfer ; Le Retour de l’Enchanteresse !

couv57223855 qu_9782749923598

Le Pays des contes n’est plus l’endroit enchanté qu’Alex et Conner ont visité il y a un an. Le monde féerique vit désormais dans la peur : l’Enchanteresse maléfique est de retour ! Lorsque ses mauvais sorts atteignent la Terre et que leur mère est enlevée, les jumeaux doivent retourner au Pays des contes.

Aidés du Petit Chaperon rouge, des bandits Jack et Boucle d’or ainsi que du prince Grenouille, ils se lancent à la recherche de la seule arme capable de vaincre la terrible magicienne. Mais cette arme pourrait bien se trouver chez les ennemis les plus redoutés des royaumes, de la sorcière des Mers à la belle-mère de Cendrillon, en passant par la Reine des neiges…

Une nouvelle aventure de nos deux héros dans le pays où tous les contes sont mêlés. Cependant, une nouvelle menace apparaît : la Magicienne, antagoniste de la « Belle au bois dormant ». On débute avec 70 premières pages assez longues puisqu’elles servent de résumé au premier tome afin de resituer le lecteur ; bonne initiative mais malheureusement traînant trop en longueur. Et alors, la suite ? Splendide et inattendue !

Adieu l’écriture linéaire du premier tome, nous découvrons ici une écriture cinématographique originale et surprenante que notre cher acteur de GLEE manie à la perfection. L’histoire est moins enfantine et nous entrons dans une ère plus sombre qui se veut plus intéressante et surprenante. Les héros, quant à eux, ont bien grandis mais ont gardé leur mentalité, mais j’ai surtout apprécié l’évolution du personnage de Conner !

Et la fin est déchirante ! On n’imagine pas ce dénouement si étonnant mais l’ambiance de la fin (et du livre) est vraiment tout aussi magique !

Une excellente suite dont on ne peut attendre la suite !

ANECTODE : La fin m’a réellement vendu du rêve ! Ce livre est un concentré de bonheur.

Un des plus bleaux livres que j’ai lu !

note

Et enfin, les dernières infos sur le troisième tome !

Oui, oui, « Le pays des contes, tome 3 : L’Eveil du Dragon » sortira le 15 main 2015. Je vous présente la magnifique couverture française illustrée par David Gilson :

LE_PAYS_DES_CONTES_T3

Source : http://davidgilson.blogspot.fr/2015/04/ma-couverture-pour-le-tome-3-du-pays.html

A bientôt et encore merci à tous de me suivre sur ce blog qui ne cesse de grandir !

Plein de bisous et de merci !!

tywofvbZw4HqpqwNjtgPP1cUXLM

The Bookworm’s Apprentice 😉

 

J’ai lu : Le Passeur de Lois Lowry

Aujourd’hui, je reviens en vous parlant de ma dernière lecture avec un bilan très mitigé :

9782211021661FS  CVT_Le-passeur_9168

Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n’existent pas. Les inégalités n’existent pas, la désobéissance et la révolte n’existent pas. L’harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le Comité des sages. Les personnes trop pigées, ainsi que les nouveau-nés inaptes sont  » élargis ». personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c’est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait continent était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux. quand l’oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jouas aura douze ans. Au cours d’une grande cérémonie, il se verra attribuer, connue tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu’il est unique. Un destin extraordinaire l’attend. Un destin qui peut le détruire.

Sans grande appréhension je me suis lancée dans cette lecture.

Le début est simple, et vraiment trop étrange. Le monde est pur, beaucoup trop pur, la vie est si belle que le décor est impossible à imaginer, on pense à un décor dystopique où la rébellion n’est pas loin puis une utopie légère voire mielleuse. C’est cette nuance qui m’a dérangé dans ce livre.

Dans la première partie du livre (150 pages environ), on nous décrit le « nouveau monde », ses habitudes, ses facultés, etc. et, c’est long, trop long. L’univers a cependant été développé pendant un long moment qui ne m’en a pas paru plus familier. Pour moi, moins d’objectivité et plus de « naturel » dans l’écriture aurait peut être pu me mettre plus à l’aise.

Lorsque nous découvrons le Passeur et qui il est, tout s’éclaire, un grand secret est cachée dans cette « prétendue » utopie, mais, quelle surprise, les passages entre le personnage principal (Jonas et le Passeur) sont quasi-identiques et leurs relations sont fades et peu réalistes à tel point que j’ai eu du mal à croire que la Passeur eut de l’affection pour Jonas.

Cependant, la clarté dans l’esprit de Jonas est excellente, sa découverte sur la secret est rafraichissante et très originale pour le coup, on prend un bon bol d’air frais et on veut le rejoindre pour l’entraîner vers ce secret qui nous est familier.

Jonas a cependant eu le don de m’énerver durant la première partie du livre et c’est ce qui m’a donné envie d’arrêter ma lecture car, il a beau être touchant, il n’en est pas moins fade et dénué de… tout. Des petites allusions par ci par là, voilà ce que nous offre l’auteur pour nous révéler certains points personnels de ce personnage.

Et… avant même un développement plus abouti : la FIN.

Et bien : elle m’a rappelé la fin de « A la croisée des mondes », je sais c’est fou mais c’est le sentiment que j’ai eu.

Une fin brutale et juste… époustouflante, inconcevable. Je ne sais pas exactement si je l’ai compris mais la subtilité y est et je suis très étonné, je vous laisse la découvrir mais, c’est tout de même le GROS POINT fort de ce livre.

Je sais que ce livre comporte des suites : L’ElueLe MessagerLe Fils.

Même si mon bilan est mitigé et que ce livre, pour moi, peut très bien rester un one-shot, je lirais la suite car la fin et le potentiel de « Le Passeur » est très intéressant.

A noter que j’achèterai la version originale de « Le Passeur », très connue aux U.S.A qui est « The Giver » pour voir si l’écriture « fade » provient de l’auteur ou du traducteur.

banniere_thegiver_titre

 

A savoir que le film est sorti récemment, bientôt en DVD :

capture-d_c3a9cran-2015-01-17-c3a0-14-50-50 Visuel du site http://www.allocine.fr/

Il me tarde énormément de voir cette adaptation cinématographique pour me faire mon propre avis, j’espère ne pas être déçu mais, sur ce film, l’action semble être plus présente. A voir !?

NOTE  : 3/5

A bientôt !

The Bookworm’s Apprentice 😉

Mini-chroniques| Orwell, Anne Frank, Delaney, Percin

Me voilà pour un nouvel article dans lequel je vais vous présenter mes dernières lectures, coup de coeur ou coup de gueule…

1. Comment bien rater ses vacances de Anne Percin

comment--bien--rater-ses-vacances-1469172

Cet été, Maxime a 17 ans. Il ne veut plus partir en vacances avec ses parents. Il préfère rester chez sa Mamie pour glander devant l’ordinateur. Tant pis pour toi. Il va vivre des journées délirantes!

Un petit roman léger pour les vacances… voilà ce à quoi je m’attendais.

Ce livre m’a été offert et j’étais réellement impatient de découvrir ce nouveau titre et cette nouvelle édition.

Le début est certes, rempli de bonne humeur et d’humour. Cependant, l’action est lente, le récit est lourd car l’humour est redondant et désagréable au bout d’un moment.

Certaines des réactions de Maxime m’ont déplus, notamment le passage avec la grand-mère, qui m’a limite choqué.

Après un bon début, une lecture avec un sentiment d’inachevé.

NOTE : 2/5

2. L’Apprenti Epouvanteur de Joseph Delaney

epouvanteur

Thomas Ward, le septième fils d’un septième fils, devient l’apprenti de l’Epouvanteur du comté. Son maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire… Cependant, il libère involontairement Mère Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l’horreur
commence…

Une lecture moyenne.

Le dose d’effroi est très limitée. Le récit est très intéressant et, on se plonge facilement dans l’univers riche et complet.

Cependant, le récit reste long et l’intrigue est fade. Les relations entre les personnages ne m’ont pas plu, je reste assez sceptique quant à la qualité de ce premier tome.

Cependant, la mythologie riche est savoureuse. Rien que pour cela, je vous le conseillerai peut-être pour que vous en fassiez votre propre avis.

seventh-son-ben-barnes-jeff-bridges

NOTE : 3/5

3. Le Journal d’Anne Frank

Anne-Frank-diary

 

Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigréaux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans «l’Annexe» de l’immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l’un des plus émouvants sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi.

Rien à redire. Un témoignage touchant qui tire des larmes ! Anne Frank nous offre ici un récit rempli d’innocence, avec une âme d’adolescente bien présente. Un vrai talent à découvrir pour son plaisir personnel, au collège ou même au lycée !

Une grande chance que l’on ai pu recueillir ces mémoires. A lire d’urgence.

9782253001270

Je vous conseille l’excellent film de George Stevens à voir d’urgence !

NOTE : COUP DE FOUDRE !

4. Ferme des Animaux

téléchargement

Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Snowball et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement : « Tout ce qui est sur deux jambes est un ennemi. Tout ce qui est sur quatre jambes ou possède des ailes est un ami. Aucun animal ne portera de vêtements. Aucun animal ne dormira dans un lit. Aucun animal ne boira d’alcool. Aucun animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux. »Le temps passe. La pluie efface les commandements. L’âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer : « Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d’autres.

Une lecture scolaire incroyable !

Ce livre est une vraie pépite. Critique de l’URSS sous le joug de Staline, on retrouve dans les personnages du roman chaque « icône » importante de la guerre. Plein de messages cachés dans ce livre font jubiler. D’une critique sur la société à une révolution dystopique, ce livre est à découvrir pour son originalité, son message et sa force qui reflète peut-être un futur proche !

J’ai également adoré Benjamin (clin d’oeil à l’auteur) ainsi que Malabar qui, malgré son dévouement obsessionnel, est vraiment touchant !

Une nouvelle allégorique à lire d’urgence !

la-ferme-des-animaux-986742

MENTION Coup de Coeur ! 5/5

A voir aussi :

20174000

Le dessin animé excellent et un tantinet effrayant à voir à partir de 10 ans !

 

A bientôt et bonnes lectures à tous !

The Bookworm’s Apprentice.

COUP DE FOUDRE : Si je reste de Gayle Forman !

Hello à tous et, préparez-vous pour une nouvelle chronique avec….

couv41043195 s_je_reste

Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis… Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.

Well, well… J’ai donc lu durant le trajet pour revenir de mes vacances ce petit roman qu’est « Si je reste ». Dés le début, le sujet m’a parlé et, après avoir vu la bande-annonce qui m’a mis au bord des larmes, j’ai voulu tenter le livre et… que dire ?

Le personnage de Mia est très simple au début, presque banale avec une vie quasi-parfaite lorsqu’elle subit un tragique accident et se trouve à la frontière Vie-Mort. Cela est un fait, mais, durant tout le livre, Mia nous expose sa magnifique vie parcourue d’émotions par le biais de souvenirs. J’ai été très ému par le personnage du petit frère : Teddy, qui est très présent dans l’esprit de Mia, et car j’ai été très touché par ce personnage du « frère », ayant moi aussi deux soeurs. A partir de l’accident s’enchaînent « flash-back » et présent, un mélange bien dosé et bien rythmé. Les parents ainsi que l’amie de Mia m’ont vraiment émus sur leur passé et leur situation, (j’ai oublié également de citer le passage avec le grand-père qui est…. so beautiful !)

Une révélation au milieu de roman m’a arraché des larmes…

ifistayjakob

Pour ce qui est des personnages, je les ai tous aimés; j’ai juste eu tendance à moins m’intéresser à Adam. Mais j’ai cependant apprécié tous les personnages de ce livre. Gayle Forman m’a réellement transporté mais avant tout ému plus que jamais et a fait de ce livre, un roman que je n’oublierais jamais et qui se trouve à l’Olympe de Plus Beaux Romans.

NOTE : 20000000000000/20

!!!!!!! COUP DE FOUDRE !!!!!!!

Le film sort très bientôt au cinéma :

Le film « Si je reste »

La bande-annonce :

Une superbe ode à la vie aux dures facettes ! A découvrir !

Une chanson pour ce livre :

30ème chronique : Fallen, tome 1 : Damnés de Lauren Kate

Ce pourrait-il que les anges ne soient définitivement pas ma tasse de thé ? Après la petite déception du « Baiser de l’ange » d’Elizabeth Chandler, j’ai voulu enchaîner avec un livre sur lequel j’avais placé tous mes espoirs : Damnés ! Et oui… ce livre relève bien de la damnation…

51UCDJj9TpL._

Lorsque Luce entre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d’emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession. Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence incessante d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance. Tout est conçu pour que l’ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux…

Il est à mon goût, certainement, une façon d’écrire chez l’auteur ou la traduction que je n’ai vraiment pas aimé. Pour ce qui est de l’écriture, elle est faible et totalement répétitive au point de ne pas voir le bout des chapitres (qui ne s’avèrent au final pas si long que ça).

Mais, commençons par le commencement, le prologue s’avère réellement prometteur et engageant, c’est avec plaisir que j’ai entamé le premier chapitre et là…

tumblr_ml03y9KHv91s8rz3mo1_500

H-O-R-R-E-U-R !

La suite est fade, l’univers mis en place est déclaré comme « SOMBRE » dès le début, à tel point que même une pancarte avec écrit « UNIVERS SOMBRE ET DEPRESSIF » ne serait pas assez claire. Le personnage principal est peut-être le seul point positif (pour le début). Luce est totalement réaliste et « paumée » dans son nouveau lycée comme on pourrait l’attendre et… elle va se faire de superbes amies (mais je vous explique pas les amies), des super-copines soit trop nunuches (rapprochement fait par l’auteur : intello), soit trop rebelle. Alors, à partir de là, j’ai tout détesté.

Soudain, est apparu le triangle amoureux (roulement de tambour), là où beaucoup de personnes auraient pensé…

gifs-coeur-img 574011.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxgifs-coeur-img

(oui c’est une photo du film qui sortira en 2015 : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=176528.html)

Et bien moi, ma réaction se résumait à :

eclair-contour_318-35299pourquoieclair-contour_318-35299

DAMNATION !

Alors, en plus, ce triangle amoureux est vu et revu et re-revu. Mais alors, le cliché pathétique du triangle amoureux ennuyant et sans intérêt. Pour ce qui est de l’intrigue sur les anges, je l’ai vue à des kilomètres à la ronde. Les personnages sont creux et niais (même Luce), l’intrigue se creuse (oui oui, comme les personnages) au fil de la lecture, donc, total ECHEC (selon moi évidemment ;)) pour ce livre que j’ai abandonné à la moitié tellement le roman devenait insupportable.

Dommage, en plus le format du livre était superbe et hyper agréable, donc tant pis.

fallen

L’Apprenti dévoreur de livres ! 

 

29ème chronique : Prix Clara 2010 : Nouvelles d’ados de Collectif

Je me suis lancée récemment sur un recueil de nouvelles que l’on m’avait offert pour Noel. Voici donc un livre de nouvelles qui appartient aux éditions « Héloise d’Ormesson » qui rend hommage à Clara, une petit fille de 13 ans qui est décédée d’une terrible maladie. Le Prix Clara lui rend un magnifique hommage avec « Prix Clara » qui publie tous les ans, 6 nouvelles qui sont choisies des éditions parmi (je pense) des centaines de nouvelles envoyées.

51EL-sjphbL._

Elles s’appellent Juliette, Anne, Catherine, Coralie, Justine et Anne-Laure… Ces six écrivains en herbe ont entre 15 et 17 ans. Elles sont toutes lauréates du Prix Clara 2010, et nous offrent des leçons de vie et des réflexions stupéfiantes sur la société contemporaine.

Ici, les voleurs d’âmes ne sont pas à l’abri de tomber amoureux, les esclaves se rebellent, le pelage des hermines devient noir et les ours en peluche sont magiques ! A travers le regard d’une extraterrestre déboussolée ou dans la peau d’une femme portant le voile, redécouvrez notre monde et laissez-vous entraîner dans des univers débordant de spontanéité, parfois torturés mais aussi porteurs de rêve.

J’avais participé en 2013 au prix Clara et ne fut finalement pas choisi. Mais c’est donc avec grand plaisir que j’ai commencé à lire les nouvelles de nos talentueux ados.

Cette chronique sera divisée en 6 parties pour les 6 nouvelles :

— « L’Etranglée » cette nouvelle narre le parcours d’une femme qui subit et nous décrit la difficulté d’être soi. Un récit réellement parfait et bouleversant : 4,5/5 arrondi à 5/5
— « Le voleur d’âmes » nous raconte l’histoire d’un amour impossible entre un homme qui aspire l’âme et la vie de toute personne, et une humaine. Récit très inspiré et mignon : 4/5
— « Mémoire faussement esclave » raconte l’histoire d’une esclave qui vit dans une famille et, après avoir commis un acte qui l’emmena à la mort, une historienne raconte l’histoire au présent à une classe d’élèves ébahis. Bien maîtrisé mais un peu trop cliché quand à la fin et confus : 3,75/5 arrondi à 4/5
— « Attraction terreste », histoire d’un extra-terrestre qui tombe sur Terre et nous révèle entre les lignes les défauts de chacun. Juste excellent : 4,25/20 arrondi à 5/5
— « L’Ours » est l’histoire d’un vieil homme qui n’a jamais souri de sa vie qui est transporté par le nounours d’une fillette dans un univers magique. Mignon mais l’univers ne met pas assez de temps à se mettre en place : 3,75/5 arrondi à 4/5
— « L’Hermine noire » est une enquête menée par un frère (le narrateur) et la soeur (Lilith) sur une affaire d’escroquerie sous fond d’une note American. J’ai très peu aimé quant au personnage de Lilith qui m’a insupporté et l’histoire qui divague un peu : 3,5/5 arrondi à 4/5

Un ensemble novateur et frais.

A découvrir !!

NOTE GLOBALE : 4,5/5

♥♥♥♥

L’Apprenti dévoreur de livres

Mini-chronique : ALE2100 de SophinetteALE (sur Booknode)

Coucou à tous, aujourd’hui je tiens à vous présenter le « livre » numérique d’une auteure sur Booknode, le titre : ALE2100; l’auteur : SophinetteALE (sur Booknode). Je vous invite à découvrir la couverture :

ale-2100-462616

Et l’offre de lecture en avant-première :

Bonjour,

Dans le cadre d’un concept de littérature participative numérique, sophinetteALE sur Booknode propose gratuitement à la lecture les 22 premiers chapitres d’ALE 2100 et offre à ceux qui diffuseront un commentaire et/ou un billet sur leur blog et/ou un partage sur un réseau social de lire gratuitement la suite en avant-première.

Offre valable jusqu’au 30 juin 2014 minuit.

Voici le lien sur booknode pour découvrir le pitch : http://booknode.com/ale_2100_01271524

Vous pouvez télécharger cette première partie (format EPUB, PDF, MOBI) sur le site officiel du roman : http://www.ale2100.com

Bonne lecture et bon voyage dans ALE.

Consulter sophinetteALE sur Booknode pour d’autres formats.

Un récit addictif pour les 22 premiers chapitres, avec un certaine originalité et fraîcheur dans l’écriture de la nouvelle auteure. Une bonne pause détente avec ce livre-web très intéressant et maîtrisé. Une réussite !

L’Apprenti dévoreur de livres.

La bande-annonce :