10ème chronique : Zombillénium 1,2 et 3 de Arthur de Pins

Pour cette dixième chronique, je vais vous présenter ma série bande dessinée coup de coeur, et il s’agit de Zombillénium de Arthur de Pins :

zombiellenium-arthur-de-pins-couvertures.

C’est une saga que je connais depuis 2 ans. Cette série n’est malheureusement pas énormément connue et franchement c’est décevant car elle vaut vraiment le détour.

Le premier tome nous présente un environnement très humoristique et sympathique dans ce parc de créatures fantastiques.

Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d’attractions Zombillénium. On n’embauche pas n’importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n’ont qu’à passer leur chemin, ici on ne travaille qu’avec d’authentiques loups-garous, vampires et momies. C’est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l’aider à faire ses premiers pas…

Ce premier volume est principalement dirigé vers le personnage inquiétant et étrange de Gretchen, sorcière gothique qui sait comment s’attirer les problèmes. Ensuite, le volume est basé sur l’histoire d’Aurélien, jeune apprenti créature surnaturelle tavaillant dans le parc qui va créer des problèmes et peut être attirer les ennuis les plus problématiques sur ce parc, mais Aurélien est indispensable pour une quête que Gretchen dirige, pour assurer la survie et la bonne ambiance du parc. Un premier volume juste génial et vraiment détendant avec des dessins magnifiques.

Le deuxième tome, « Ressources Humaines » est le tome le plus « décevant » car l’histoire s’est beaucoup changée en se rendant sombre, peut-être trop pour une ambiance humoristique.

9782800150543-g 67886040

Tags sur les murs, avertissement du curé du coin : visiblement les esprits s’échauffent autour de Zombillénium. Quand on n’embauche que des morts (ou des sorcières !) dans une région où le taux de chômage est à 25%, il faut bien s’attendre à quelques frictions. Si l’on ajoute à ça des visiteurs une miette pénibles et des employés qui, pour être morts, n’en aimeraient pas moins prendre des vacances, on comprend que ce n’est pas trop le moment de venir parler revendications salariales à Francis Von Bloodt.

L’histoire se corse avec la venue d’un nouveau membre, Astaroth, et de sa mère, étrange personnage. L’on découvre la vérité sur la nature d’Astaroth. L’on parle très peu de Gretchen et d’Aurélien mais plus, désormais, de la vie assez répétitive du parc.

Une bonne suite qui pourrait plus être considérée comme un spin-off, plutôt qu’une véritable suite.

NOTE du deuxième tome : 17,5/20

J’ai attendu longtemps la sortie du trois et j’ai pu lire le troisième une fois acheté et j’avoue que c’est mon préféré et qu’il me tarde la sortie de Zombillénium 4.

Couv_197370

L’on a un nouveau président qui arrive et une révolte au parc apparaît. Les créatures surnaturelles sont plus menacées que jamais. Mais que veux réellement ce nouveau président.

C’est l’effervescence au parc Zombillénium. Envoyé par Behemoth lui-même, le vampire Bohémond Jaggar de Rochambeau est officiellement censé seconder Francis dans sa gestion du parc. Inquiets, les employés s’attendent au pire : ne le décrit-on pas comme un authentique tueur ? D’autant qu’à y regarder de plus près, les motivations de sa venue semblent bien moins anodines qu’annoncées. Sa mission, c’est de faire du chiffre, pour les actionnaires, certes, mais surtout pour Behemoth qui, lui, attend son comptant d’âmes. Francis, ulcéré, est obligé de courber l’échine devant ce consultant tout-puissant, bien décidé à prendre le pouvoir et à pervertir les règles de Zombillénium. Tandis que se préparent pour le parc de sombres moments, Aurélien traverse une mauvaise passe. Déprimé par sa condition d’immortel et par l’absurdité de sa vie… pardon sa mort, il fait un burn out. Et un burn out, chez un démon aussi puissant, cela peut être dévastateur. Retenu in extremis par Gretchen, il évite le pire. Et cela tombe bien, car Gretchen a un projet pour lui… Un nouvel épisode de Zombillénium particulièrement mordant, dans lequel on découvre les dessous du parc d’attractions le plus monstrueux du monde.

SPOILERS-SPOILERS-SPOILERS

J’ai été très triste à la mort d’Aton, la momie

FIN SPOILERS-FIN SPOILERS-FIN SPOILERS

Un nouvel épisode superbe, avec des dessins toujours aussi spectaculaires ! Bravo Mr De Pins.

NOTE du troisième volume : 20/20

J’ai appris qu’Arthur de Pins prévoyait de faire de Zombillénium un film, si ce projet abouti, je serais au rendez-vous à coup sûr. En attendant, l’affiche :

zombil10

ANNONCE A CEUX QUI ATTENDENT LE TOME 4 DE ZOMBILLENIUM :

Arthur de Pins étant sur le projet de son film (voir affiche ci-dessus), prévu pour 2016, n’assure pas la publication dans l’immédiat d’un 4ème tome (Source : Facebook).

 

Publicités