29ème chronique : Prix Clara 2010 : Nouvelles d’ados de Collectif

Je me suis lancée récemment sur un recueil de nouvelles que l’on m’avait offert pour Noel. Voici donc un livre de nouvelles qui appartient aux éditions « Héloise d’Ormesson » qui rend hommage à Clara, une petit fille de 13 ans qui est décédée d’une terrible maladie. Le Prix Clara lui rend un magnifique hommage avec « Prix Clara » qui publie tous les ans, 6 nouvelles qui sont choisies des éditions parmi (je pense) des centaines de nouvelles envoyées.

51EL-sjphbL._

Elles s’appellent Juliette, Anne, Catherine, Coralie, Justine et Anne-Laure… Ces six écrivains en herbe ont entre 15 et 17 ans. Elles sont toutes lauréates du Prix Clara 2010, et nous offrent des leçons de vie et des réflexions stupéfiantes sur la société contemporaine.

Ici, les voleurs d’âmes ne sont pas à l’abri de tomber amoureux, les esclaves se rebellent, le pelage des hermines devient noir et les ours en peluche sont magiques ! A travers le regard d’une extraterrestre déboussolée ou dans la peau d’une femme portant le voile, redécouvrez notre monde et laissez-vous entraîner dans des univers débordant de spontanéité, parfois torturés mais aussi porteurs de rêve.

J’avais participé en 2013 au prix Clara et ne fut finalement pas choisi. Mais c’est donc avec grand plaisir que j’ai commencé à lire les nouvelles de nos talentueux ados.

Cette chronique sera divisée en 6 parties pour les 6 nouvelles :

— « L’Etranglée » cette nouvelle narre le parcours d’une femme qui subit et nous décrit la difficulté d’être soi. Un récit réellement parfait et bouleversant : 4,5/5 arrondi à 5/5
— « Le voleur d’âmes » nous raconte l’histoire d’un amour impossible entre un homme qui aspire l’âme et la vie de toute personne, et une humaine. Récit très inspiré et mignon : 4/5
— « Mémoire faussement esclave » raconte l’histoire d’une esclave qui vit dans une famille et, après avoir commis un acte qui l’emmena à la mort, une historienne raconte l’histoire au présent à une classe d’élèves ébahis. Bien maîtrisé mais un peu trop cliché quand à la fin et confus : 3,75/5 arrondi à 4/5
— « Attraction terreste », histoire d’un extra-terrestre qui tombe sur Terre et nous révèle entre les lignes les défauts de chacun. Juste excellent : 4,25/20 arrondi à 5/5
— « L’Ours » est l’histoire d’un vieil homme qui n’a jamais souri de sa vie qui est transporté par le nounours d’une fillette dans un univers magique. Mignon mais l’univers ne met pas assez de temps à se mettre en place : 3,75/5 arrondi à 4/5
— « L’Hermine noire » est une enquête menée par un frère (le narrateur) et la soeur (Lilith) sur une affaire d’escroquerie sous fond d’une note American. J’ai très peu aimé quant au personnage de Lilith qui m’a insupporté et l’histoire qui divague un peu : 3,5/5 arrondi à 4/5

Un ensemble novateur et frais.

A découvrir !!

NOTE GLOBALE : 4,5/5

♥♥♥♥

L’Apprenti dévoreur de livres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s