6ème chronique : La Maison de la Nuit, tome 1 : Marquée de P.C Cast et Kristin Cast

En m’achetant les Chevaliers d’Emeraude d’Anne Robillard, j’eus l’occasion de me voir offrir le premier tome de la Maison de la Nuit, Marquée.

marquee

J’ai d’abord été agréablement surpris par la taille vraiment petite de la tranche, je me suis donc lancé dans cette histoire à tête reposée en utilisant mon mode « lecture détente ».

J’aime beaucoup la couverture et le contenu m’a également beaucoup plu.

Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres. Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s’approche d’elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit :  » Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t’attend a la Maison de la Nuit « . A ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée niais – elle le sait – elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa Transformation ou… mourir.

Dans cette histoire de vampires, l’on à affaire à des vampires assez originaux puisqu’ils se démarquent par leur mode de vie et leur Transformation, des autres vampires. J’ai eu du mal à accepter Zoey au début car elle paraît très superficielle et banale, mais quand elle subit la Transformation, elle change et devient le personnage que je voulais qu’elle soit. Un personnage tiraillé et sublime. Ensuite, dans cette maison qui apparaît comme étant une sorte d’académie, j’ai apprécié l’ambiance assez ressemblante à l’ambiance de nos collèges et lycées d’aujourd’hui et le réalisme m’a rendu la lecture facile. Bien sûr, Zoey se fait des amies (bien qu’étonnantes) et vit une vie assez banale dans cette maison, ensuite, Zoey se fait des ennemies autant vampires que bien plus surnaturels et importants. L’héroine crée donc un problème majeur dans l’histoire et j’ai apprécié voir les personnages principaux vivre ces quêtes pour faire régner la « paix ». Un triangle amoureux se forme et je n’ai pas vraiment apprécié cela car j’ai trouvé la romance vraiment inutile est très inférieure à l’amitié dans cette histoire, sachant qu’en plus il s’agit plus d’un carré amoureux plutôt que d’un simple triangle amoureux. Dans l’ensemble, les personnages m’ont plus mais sans vraiment que j’ai envie de les rencontrer véritablement. Ce livre a été une très bonne lecture détente comme je le voulais et je suis très satisfait, je lirai peut-être le tome suivant pour revenir au rendez-vous « détente ».

NOTE : 16/20

pocket la maison de la nuit

02

Publicités

Une réflexion sur “6ème chronique : La Maison de la Nuit, tome 1 : Marquée de P.C Cast et Kristin Cast

  1. Personnellement, le tome 1 m’avait plu, pas de quoi hurler de désespoir à la fin du livre, mais une petite histoire sympa tout de même. Néanmoins, le tome 2 a commencé à m’ennuyer et j’ai eu du mal à finir… De plus, j’ai l’impression que cette série ne s’arrêtera jamais et que chaque tome un nouveau prétendant à Zoey débarquera…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s